mogno-j038

Weber Iago - piano, compos

Produced by Weber Iago
Co-produced by Christine Rygaert
Executive Producers – Christine Rygaert & Charles Loos
Recorded by Bernard Focquet
on September 3 and 4 of 2008
Mixed & mastered by Henri Greindl
Cover Painting by Hristo Vitchev


Contacts

Weber Iago - weberiago@yahoo.com


Weber Iago - piano solo

Né à Rio de Janeiro en 1962 ert résidant aux Etats-Unis depuis 25 ans, Weber Iago a commencé à étudier le piano à l’âge de 7 ans. Il gagne de nombreux prix et au Brésil où il suit la formation classique et est choisi comme soliste de la saison symphonique pour jouer le Concerto en sol de Ravel à la fin de ses études.
Il se tourne ensuite vers le jazz et s’intalle aux Etats-Unis.
Il y poursuit sa carrière en solo ou en trio. Il sera également invité à jouer de l’orgue Hammond avec Carla Bley au festival de Monterey. Certains orchestres de chambre font également appel à ses talents de compositeur en lui commandant des oeuvres, tel un “concertino” pour le Carmel Bach festival ou une suite pour flûtes “Songs and dances”

C’est à Charles Loos que le jazz belge doit sa rencontre avec Weber Iago. Les deux pianistes se sont rencontrés en Californie au début des années 90. Leur amitié se concrétisera dans un duo enregistré en 2000 pour le label Igloo, suivi d’une tournée en Europe et dans la plupart des festivals belges.
En 2001, Weber publie un album solo (Two hands, one heart) chez Mogno Music dont le répertoire est constitué de standards du jazz et de la bossa nova.
En 2004, il fonde un quartet " belge " avec Pierre Bernard (fl), Henri Greindl (b) et Tonio Reina (dr) et enregistre le CD " Spring will stay here " sorti chez Mogno Music.

Weber Iago est un artiste rare qui combine les talents de pianiste, d’improvisateur et de compositeur. Il met sa technique exceptionnelle et son sens subtil de l’harmonie au service de la musique sans étalage superflu d’une virtuosité pourtant bien réelle. Sa musique traduit ses différentes influences qui vont du monde classique impressionniste au Jazz de la plus belle eau en passant par les rythmes de son Brésil natal.

“Nehmat” permet de retrouver le pianiste dans toute son ampleur, dans un répertoire alternant les compositions et les improvisations,